Fiscalité

ROULEZ SUR LES PRIMES

Cette information est soumise au Disclaimer


IMG_20170406_135538236

Photo de l’auteur (c)


Avec l’arrivée des beaux jours,  il est peut être utile d’attirer votre attention sur les incitants financiers destinés aux particuliers désireux d’acquérir un vélo (ou kit) à assistance électrique.

En effet,  la combinaison d’une prime régionale, provinciale et communale peut vous octroyer jusqu’à 500 EUR pour l’acquisition d’un vélo électrique ou d’un kit d’assistance électrique.

REGIONAL

En Région bruxelloise, il est possible de bénéficier d’une prime vélo (donc non limité à ceux avec  assistance électrique), jusqu’à 500 EUR, en cas de radiation d’une plaque de voiture.

PROVINCIAL

La province du Brabant wallon vous offre 20% du montant de votre achat (vélo ou kit) avec un plafond de 200 EUR.

L’asbl Pro Velo, partenaire du Brabant wallon, propose :

  • la location test de vélo électriques (5 € par demi-journée, 10 € pour un jour)
  • un guide d’achat qui reprend tous les critères nécessaires au choix de votre vélo
  • la sécurisation gratuite de votre vélo en gravant sur son cadre votre numéro d’identité national.

COMMUNAL

La liste non exhaustive des communes offrant une prime (cumulable ou pas) pour l’acquisition d’un vélo ;

QUID D’UN VÉLO EN SOCIÉTÉ ?

Si les primes précitées sont exclusivement réservées aux particuliers,  l’attrait d’un vélo (électrique ou pas) en société reste important.

Notamment car les utilisateurs (salariés et dirigeants) qui bénéficient d’un vélo d’entreprise profitent d’une exonération fiscale pour sa mise à disposition ainsi que celle de ses accessoires. Concrètement, il n’y a en principe aucun « avantage en nature ».

Rappelons à ce titre que l’usage professionnel doit pouvoir être démontré.

Pour l’employeur, les frais supportés pour faciliter l’usage de la bicyclette par les membres de son personnel dans les déplacements domicile-travail sont déductibles à 120 %,  sont visés ;

  • Acquisition, l’entretien et la réparation de vélos d’entreprise.
  • Entreposage des vélos durant les heures de travail (abris construits ou rénovés)
  • Mise à disposition de vestiaires
  • Aménagement d’installations sanitaires (douches)

Pour les utilisateurs à lire également les indemnités vélo.

DÉFINITIVEMENT UNE SOLUTION DE MOBILITÉ D’AVENIR

Plusieurs grandes villes ont banni les voitures,  ce type de vélo est une alternative très intéressante.  La moitié des personnes travaillant à Copenhague le fait à vélo.

Avec 25 % des émissions mondiales de CO², la Chine reste pourtant derrière nombre de pays “développés” en termes d’émissions par habitant : l’Australie, les Etats-Unis, le Canada, le Japon, l’Allemagne…Car c’est aussi le 1er marché du vélo électrique avec 200 millions d’unités en utilisation.

Autre évolution de notre société,  en 2012,  la moitié seulement des jeunes américains de 19 ans avaient le permis, contre les deux tiers en 1998. Une affaire de densité urbaine, commune à Londres, Berlin, Tokyo, Barcelone, Montréal… »…  61 % de foyers sont sans voiture à Paris.

Thomas DRAGUET
thomas@anticiper.eu
+32 475 748 279
www.anticiper.tax

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s